Pit Bike / Dirt Bike

  Piece Pit Bike / Dirt Bike Pit Bike et Dirt Bike
  Piece Pit Bike / Dirt Bike Pit Bike et Dirt Bike
Piece Pit Bike / Dirt Bike Pit Bike et Dirt Bike
      Piece Pit Bike / Dirt Bike Pit Bike et Dirt Bike
      Piece Pit Bike / Dirt Bike Pit Bike et Dirt Bike
  Piece Pit Bike / Dirt Bike Pit Bike et Dirt Bike
  Piece Pit Bike / Dirt Bike Pit Bike et Dirt Bike

Pit bike ou dirt bike : Histoire d'une mini moto pas cher et performante.

L’origine du nom pit bike vient de l’anglais « pit stop » qui désigne les stands ou les paddocks. La pit bike est donc une moto de stand pour se déplacer dans les paddocks. Le mot dirt bike est lui mal adapté, car il désigne une moto cross en de manière globale. En France ou en Belgique le pitbike est assimilé à une moto pour enfant alors que le Pit rider de base est généralement un adulte. 80% des pilotes ont entre 20 et 30 ans.

Sous-catégories


Grille
Liste

Les dirt comme Bastos, CRZ ou YCF peuvent avoir différentes appellations, selon comment les pitrider les nomment, on peut trouver : Mini Moto, Small MX, Mini MX, Small Bike, Mini moto cross ou par déformation orthographique : derte, durt ou deurt. Historiquement, dans les années 80, aux Etats-Unis, sur l’ensemble des courses auto et moto, les mécanos avaient pris l’habitude de se déplacer dans les stands aux guidons de Monkeys plus ou moins d’origines. Même sur les courses de Formule 1, en Europe, il n’était pas rare de voir les membres des teams se promener en Pit Bike. Depuis 1960, les mini moto ont été distribué aux USA en très grande quantité, les évolutions du Z50 et Z50R Honda de la fin des années 70 alimentant le phénomène. En 2000, c’est avec l’apparition de la Honda XR 50 que les bases du dirtbike sont définitivement posées. Un moteur 4 temps, cylindre horizontal type Honda, une cylindrée de 50cc à 70cc à l’époque pour plus de 190cc de nos jours! Très rapidement, aux USA, des courses sauvages s’organisent en parallèle des épreuves officielles. Les évolutions des Honda CRF50 et CRF 70 et Kawasaki KLX 110, l’intérêt des grands préparateurs US BBR, RED BARON, SANO… et l’intervention des préparateurs Japonais TAKEGAWA et KITAKO participent à la mise en place de courses officielles aux USA, en AUSTRALIE et en France. Les Championnats voient le jour, en France c’est le CHAMPIONNAT DE FRANCE PIT BIKE encadré par la FFM Fédération Française de Motocyclisme. En 2003, SDG aux USA et THUMPSTAR en AUSRALIE importent les premières pit bikes Chinoises avec les moteurs 110cc fabriqués en Chine sous licence Honda. En France, c’est RSR et BASTOS BIKE qui tirent les premiers avec des dirt bike 125cc, dirt 140cc, dirt bike 150cc. Très rapidement, YCF, BUCCI et MINICO suivent et, quelques années plus tard viendront CRZ, PITSTERPRO, APOLLO, GUNSHOT et KAITHAM avec des dirt 125. A partir de 2004-2005, c’est l’explosion du marché de la mini moto cross avec des motos plus grandes appelées BIG MINI, moins chères que les japonaises et mieux motorisées. Aujourd’hui, le marché est mature, chaque fabricant développe des produits spécifiques, les machines sont très fiables, les accessoiristes sont prolifiques et les prix restent très compétitifs avec de la dirt bike pas cher. La pit bike a de belles années devant elle, vive la pit bike !